Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoire et évolution des téléphones cellulaires vintage. Collection de téléphones portables ...

À quoi ressemblaient les téléphones portables de 1973 à nos jours ? Comment ont-ils évolué ? De l'invention du mobile par Motorola au GSM jusqu’au Iphone et la 4G. Du surprenant Motorola Dynatac, créé au début des années 80, au désormais célèbre iPhone, les téléphones mobiles se sont très vite métamorphosés. SMS, wap, bluetooth, photo, caméra, GPS … En moins de 50 ans, ces petits outils technologiques ont su se rendre indispensables à notre quotidien.

23 Feb

Téléphone de voiture Thomson CSF des années 1973 à 1986.

Publié par Lilian

1993

« Allo New-York, je voudrai le 22 à Asnières... »

 

J'avais un manque dans ma collection, le téléphone de voiture des années 1973 à 1986, la voila comblait avec ce Thomson CSF de 1973 ...

 

http://www.leblogauto.com/wp-content/uploads/2010/02/woman_car.jpg

 

A l'époque France-Télécom et Thomson ne proposaient que de la location à 990 Francs H.T par mois. Le prix des communications étaient facturées elle 3,50 Frs l'appel auquel s'ajoutait 1,80 Franc la minute de communication ... L'émetteur pesait environ 18 kg, mesurait 50 cm x 50 cm, et était installé dans le coffre, le combiné en bakélite et le clavier était rétro-éclairé et fixé sur le tableau de bord du véhicule.

Alors à ce prix ces appareils étaient principalement destiné à quelques élites comme les hommes politiques, les vedettes, les hommes d'affaires etc etc.

 

Le premier réseau commercial en France voit le jour en 1956. Il s'agit d'un réseau manuel, nécessitant l'intervention d'une opératrice. Le téléphone était très dépouillé : un combiné de type U43 repose sur une base, laquelle comprend un interrupteur de mise en service, et deux voyants, un vert, et un rouge. Le réseau fonctionne dans la bande des 150 Mhz sur une fréquence unique. Lorsqu'un abonné "prend la ligne", tous les autres postes voient leur voyant rouge s'allumer : passer un appel leur est alors impossible. L'abonné ayant pris la ligne il demande le N° de son correspondant à l'opératrice, laquelle s'occupe d'appeler le destinataire, et de mettre en relation les deux interlocuteurs. A la fin de l'appel, le fait de raccrocher libère le canal radio, et tous les abonnés au service voient le voyant vert s'allumer : il est alors possible de passer un appel.


Le prix, la complexité, la limite de portée réservent ce service à un très petit nombre : lorsque le service manuel est arrêté en 1973, il compte 500 abonnés...

 

Dans la seconde moitié du 20ème siècle, la transmission et la numérisation de la commutation forment un ensemble d’une logique, d’une économie et d’une efficacité réellement nouvelles. Différentes méthodes sont mises au point dont la méthode MIC, inventée par Alec Reeves en 1938 et utilisée aux États-Unis dès 1962.

L’idée étant qu’il est possible de regrouper les voies de communication sur une même artère, ce nouveau procédé est basé non plus sur la répartition des voies dans l’échelle des fréquences mais sur leur répartition dans le temps. En France, la première liaison multiplex utilisant la modulation par impulsion et codage (MIC) est mise en service en 1966 dans la région parisienne, entre le central parisien de Bonne-Nouvelle et celui de Chaville en banlieue. Depuis, le développement des techniques numériques s’est poursuivi à un rythme soutenu. En France, les techniques numériques progressent rapidement et le programme de numérisation du réseau est particulièrement avancé. Si en 1975, sur deux millions de lignes commandées, 5% seulement sont commutées par des centraux temporels, au début des années 1990, 75% des équipements d’abonnés sont desservis grâce à cette technique. En optant pour l’électronique au début des années 1970, la France devient le premier pays au monde en taux de numérisation, ce qui lui permet de commercialiser les premiers services numériques sur tout le territoire, dès la fin des années 1980. La numérotation est à 10 chiffres. Ce système n’est plus commandé en France depuis 1980 et les derniers commutateurs ont été retirés en 1999.

 

Pour remplacer le premier réseau manuel, un second système est développé. Il utilise la même bande de fréquence, mais les capacités augmentent : il est désormais possible à plusieurs utilisateurs de converser en même temps, grâce à l'adoption d'un système de gestion de plusieurs canaux simultanés. De même, le réseau devient automatique. Les appareils utilisés sont dérivés d'une radio de type professionnelle, le copilote de Thomson CSF. Même si les platines radio sont identique, on leur associe une carte de gestion à microprocesseur 4 bits, ainsi qu'une série de quartz (2 par fréquence), permettant de changer le canal de transmission. Le combiné est identique au S63 filaire.


Dans les années 80, la France accuse un retard important dans les technologies de téléphonie mobile. Le seul réseau en place ne permet qu'un nombre limité d'utilisateur, il est uniquement disponible dans les grandes agglomérations, et ne permet en aucun cas une intégration dans un volume portable. Pour ces raisons, le ministère des télécommunication décide de lancer le programme Radiocom 2000.


Le réseau "Correspondance Publique" fonctionnera jusqu'à la fin des années 80, c'est à dire jusqu'au déploiement complet du Radiocom 2000. Les abonnés reçoivent alors une proposition personnalisée de changement de système.

 

Le Radiocom 2000 en 1986, a vraiment révolutionné la téléphonie en France, avec les premiers "téléphones portables", proposés dans une sorte de valisette de 3 à 5 kg la notion de mobilité venait de naitre ... Il fallait compter 950 Frs/mois (144 €) pour un abonnement multi zones et les communications étaient taxées, fonction de la distance, sur la base d’une unité PTT de 0.75 Frs/24 secondes. Petit détail, lorsque vous étiez appelé, votre correspondant payait lui aussi une communication surtaxée sur la base d’une unité PTT toute les 48 secondes !

 

Avec le GSM, le numérique venait reléguer l'analogique au rang d’ancêtre ...

Telephone de voiture Thomnson CSF collection Mobilophiles
Telephone de voiture Thomnson CSF collection Mobilophiles

Telephone de voiture Thomnson CSF collection Mobilophiles

téléphone fixe vintage de voiture histoire et collection

Commenter cet article

Jean 27/03/2018 19:37

Pour en savoir plus sur le TDV, voir aussi:
http://www.f1org.org/articles.php?lng=fr&pg=86&mnuid=63&tconfig=0

À propos

À quoi ressemblaient les téléphones portables de 1973 à nos jours ? Comment ont-ils évolué ? De l'invention du mobile par Motorola au GSM jusqu’au Iphone et la 4G. Du surprenant Motorola Dynatac, créé au début des années 80, au désormais célèbre iPhone, les téléphones mobiles se sont très vite métamorphosés. SMS, wap, bluetooth, photo, caméra, GPS … En moins de 50 ans, ces petits outils technologiques ont su se rendre indispensables à notre quotidien.