Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire et évolution des téléphones cellulaires vintage. Collection de téléphones portables ...

À quoi ressemblaient les téléphones portables de 1973 à nos jours ? Comment ont-ils évolué ? De l'invention du mobile par Motorola au GSM jusqu’au Iphone et la 4G. Du surprenant Motorola Dynatac, créé au début des années 80, au désormais célèbre iPhone, les téléphones mobiles se sont très vite métamorphosés. SMS, wap, bluetooth, photo, caméra, GPS … En moins de 50 ans, ces petits outils technologiques ont su se rendre indispensables à notre quotidien.

17 Jan

L'Ericsson R520 ET T39 les premiers téléphones portables bluetooth

Publié par Lilian MORER  - Catégories :  #Le téléphone Ericson T39 R520 le premier Bluetooth

En 2001, Ericsson lance le T39 le premier téléphone Bluetooth. Il s’agit d’un téléphone à clapet comme il en est sorti beaucoup chez le constructeur suédois, mais dont la particularité se situe ailleurs. En effet, ce téléphone est connu à l’époque pour être le premier à proposer la technologie Bluetooth, que nous retrouvons aujourd’hui dans tous nos appareils mobiles, mais qui ne se trouve à cette époque que dans quelques ordinateurs. Et bien c'est une erreur (comme souvent) le premier appareil intégrant le bluetooh est l'Ericsson R520 mal et peu connu. Alors rendons à César ce qui appartient à ....

 

Ericsson a à son actif le premier lancement commercial d’un service GPRS, intervenu à Hong Kong avec l’opérateur Smar Tone. Il est également à l’origine du lancement du R520, le premier téléphone portable GPRS équipé d’une puce Bluetooth permettant une liaison sans fil. Fournisseur leader du monde des télécoms, Ericsson innove en développant des solutions associant mobilité et Internet, ouvrant ainsi les portes de l'Internet mobile.

 

 

Bluetooth:

Bluetooth est une spécification de l'industrie des télécommunications. Elle utilise une technologie radio courte distance destinée à simplifier les connexions entre les appareils électroniques. Elle a été conçue dans le but de remplacer les câbles entre les ordinateurs et les imprimantes, les scanners, les claviers, les souris, les manettes de jeu vidéo, les téléphones portables, les PDA, les systèmes et kits mains libres, les autoradios, les appareils photo numériques, les lecteurs de code-barres, les bornes publicitaires interactives.

Son nom est directement inspiré du roi danois Harald Ier surnommé Harald Blåtand (« homme à la dent bleue »), connu pour avoir réussi à unifier les États du Danemark, de Norvège et de Suède. Le logo de Bluetooth, est d'ailleurs inspiré des initiales en alphabet runique de Harald Blåtand.

 

La norme «bluetooth» fut mise au point en 1994 par Ericsson. Le terme signifie littéralement en français : «dent bleue» et fait référence au roi danois Harald 1er qui justement avait une dent bleue, et qui pour la petite histoire est celui qui a de son temps réussi à unifier les pays scandinaves.

 

Il faudra toutefois attendre 1998, et la naissance du Bluetooth Special Interest Group (SIG) issu de la collaboration entre Ericsson et plusieurs autres grandes entreprises, à l’image de Intel, IBM, Nokia ou encore Toshiba, pour voir apparaître la première génération de la norme Bluetooth estampillée 1.0.

 

Cette norme, qui utilise les ondes radios va tout simplement révolutionner la manière dont communiquent les appareils électroniques. En effet, là où une liaison par infra-rouge (IRDA) posait d’énormes contraintes en terme de distance minimale pour fonctionner (il fallait tenir les périphériques à quelques centimètres l’un de l’autre) ainsi que de débit, deux périphériques reliés par «bluetooth» pouvait alors communiquer même s’il n’étaient pas dans la même pièce, et ceux avec des débits pouvant atteindre dans la pratique 721 kb/s (1 Mb/s théorique) pour la version 1.2. La version 1.2 venait notamment corriger des problèmes de connexion ainsi que de débit de la 1.0 (puis de la 1.1) ce qui permit d’obtenir un tel débit théorique.

 

Cette technologie alors révolutionnaire, va petit à petit envahir nos téléphones portables, leur permettant ainsi d’échanger des données (images, «cartes de visite», et autres musiques...). Cela permit aussi de se passer du fils de nos kits mains-libres.

 

Amis collectionneurs voila un appareil trés rare qui à pourtant apporté une évolution importante en son temps. Etonnament mal connue !!!

Ericsson T39 et R520 premiers telephones bluetooh
Ericsson T39 et R520 premiers telephones bluetooh
Ericsson T39 et R520 premiers telephones bluetooh
Ericsson T39 et R520 premiers telephones bluetooh
Ericsson T39 et R520 premiers telephones bluetooh
Ericsson T39 et R520 premiers telephones bluetooh

Ericsson T39 et R520 premiers telephones bluetooh

Commenter cet article

À propos

À quoi ressemblaient les téléphones portables de 1973 à nos jours ? Comment ont-ils évolué ? De l'invention du mobile par Motorola au GSM jusqu’au Iphone et la 4G. Du surprenant Motorola Dynatac, créé au début des années 80, au désormais célèbre iPhone, les téléphones mobiles se sont très vite métamorphosés. SMS, wap, bluetooth, photo, caméra, GPS … En moins de 50 ans, ces petits outils technologiques ont su se rendre indispensables à notre quotidien.